Artiste-compagnon Perrine MAURIN

Perrine MAURIN, metteure en scène de la compagnie Les patries imaginaires, installée à Nancy, propose de mener à partir de Bouxwiller, et sur le territoire de la Communauté de Communes Hanau – La Petite Pierre, une recherche intitulée HABITER / HOME : la maison comme prisme poétique.

Demeure, logement, abri, caravane, mobil-home, cabane, habitat, foyer, habitation, domicile, résidence, logis, gîte, pavillon, immeuble, appartement, chez-soi… Une diversité lexicale qui révèle un sujet commun à tous.

Issue du théâtre documentaire, Perrine MAURIN et son équipe sont accueillies par le C.R.I. au Théâtre du Marché aux Grains pour développer ce travail de recherche construit autour d’un croisement entre pratiques d’improvisation et collectes de témoignages. Cette résidence s’inscrit dans un temps long, sur trois ans, pour permettre à la fois une meilleure circulation et connaissance du territoire ainsi que pour prendre le temps d’explorer sa thématique, l’habitat, en lien avec des artistes professionnels et les habitants du territoire.

Avec le Théâtre du Marché aux Grains, Les patries imaginaires déploient, pendant les trois années de la résidence, une série d’entretiens avec les habitants, des laboratoires avec des artistes professionnels et des intervenants issus des sciences humaines, ainsi que des performances in situ ou au théâtre, associant le public, les professionnels et les participants amateurs. La résidence voyage dans le territoire au gré des rencontres, posant sa maison mobile dans les communes qui l’accueillent.

Résidence de recherche 2020-2022 dans le cadre du dispositif « soutien aux résidences artistiques et culturelles de la Région Grand Est ».

Les résidences des Patries imaginaires

Chaque saison, six semaines de résidence sont organisées dans le territoire.
Certaines sont des résidences-enquêtes qui s’achèvent sur la présentation d’une performance.
D’autres sont des laboratoires pour permettre à l’équipe de continuer à enrichir son approche du territoire par des temps de formation et d’échange avec d’autres artistes et/ou spécialistes des questions d’habitat, de paysages, de patrimoine…
D’autres encore sont, elles, dédiées à des propositions participatives pour les habitants.
En parallèle de ces temps collectifs, Perrine MAURIN est régulièrement présente pour mener le travail d’entretien et de recherche documentaire.

Cette saison :
du 12 au 18 septembre 2021 : résidence-enquête à Bouxwiller

du lundi 8 au vendredi 12 novembre 2021 : laboratoire pro avec le metteur en scène Yann-Joël COLLIN,
à l’issue sera présentée une sortie de résidence suivie d’un repas : http://theaboux.eu/stammtisch-1-habiter/

En 2022, Les patries imaginaires sont en résidence dans plusieurs communes, du 9 au 14 mai et du 30 mai au 3 juin 2022, ainsi que pendant l’été, au début du mois de juillet puis au courant du mois d’août.

Sur la saison 2020-2021 : 

http://theaboux.eu/la-maison-mobile-a-weiterswiller-residence-les-patries-imaginaires/

http://theaboux.eu/la-maison-mobile-a-weiterswiller-residence-les-patries-imaginaires-2/

Présentation générale du projet : http://theaboux.eu/residence-habiter/