Création - Danse - Résidences - Résidences de création - Saison 2019-2020 - Saison 2020-2021

THÉÂTRE

samedi 27 mars 2021 à 20h30 au Théâtre Christiane Stroë
(séance scolaire vendredi 26 mars à 14h, ouverte aux inscriptions)
(report du spectacle initialement prévu le jeudi 30 avril 2020 à 20h30 dans le cadre du Festival Kuckuck)

Compagnie R/Ô / Mathieu HEYRAUD

danse contemporaine

Après faire THÉÂTRE dans l’édition précédente du Festival Kuckuck, Mathieu HEYRAUD et sa compagnie R/Ô reviennent pour ce nouveau projet et sont en résidence de création au Théâtre Christiane Stroë du 14 au 19 septembre 2020 et du 22 au 27 mars 2021 (initialement prévue du 27 avril au 1er mai 2020).

« Qu’est-ce qui pousse les humains, quelles que soient les époques et les cultures, à venir voir, écouter, entendre d’autres humains évoquer leurs singulières représentations du monde ?

On payait de faux spectateurs. On tuait des boucs. On commentait, parlait, buvait, arrivait en cours, repartait avant. On n’éclairait pas, on éclairait à la bougie, on éclairait au filament. On regardait de face, de côté, de derrière. On repensait le rapport au lieu et à l’usage, on abandonnait tout rapport au lieu. On ne portait pas de vert, on ne disait jamais corde. On riait pour pousser à la réaction, pour ébranler l’ordre établi, pour provoquer et attirer l’attention, pour éveiller le public pour en fin de compte « changer le monde » – de mal en pire comme diraient les sots. On était d’arrière-garde ou d’avant-garde. On manifestait, ritualisait, se moquait. On s’ornait des visages de l’histrion, du cabotin, de la sottise, du clown, du fou, du bouffon, de l’idiot ou du menteur.

Après trois années riches à faire théâtre au quotidien dans une boutique vacante du centre-ville de Saint-Étienne (Le Magasin – laboratoire de permanence chorégraphique), j’ai choisi de réinvestir le théâtre car ici, tout y est exacerbé : lieu de passion, c’est l’endroit où l’imagination la plus folle et le manque d’imagination se rencontrent, c’est l’espace naturel et aussi artificiel de la représentation, c’est le lieu du rêve et de la réalité.

À partir de l’espace vierge et déjà si plein de la scène, nous tentons de créer une forme chorégraphique particulière dans laquelle le geste théâtral devient danse. Entre farce, sottie et avant-garde, la pièce est pensée comme une longue variation faite de répétitions, de saynètes, d’interruptions s’amusant de fragments de danse, de souvenirs de théâtre, d’évocation de musiques liées à la scène, de réécriture jusqu’à l’absurde, où l’idiot, le bête, le monstrueux et le drôle font leur apparition en même temps que le beau, le virtuose et le grave. »

Chorégraphie, scénographie, espace sonore : Mathieu HEYRAUD
Interprétation, écriture au plateau : Margaux DESAILLY, Nicolas DIGUET et Mathieu HEYRAUD
Création musicale : Rémi AURINE-BELLOC
Lumières, scénographie, regard extérieur : Elsa JABRIN
Costumes : Marie THOULLY
Production :Lisa WOZNIAK

Coproduction : RAMDAM, UN CENTRE D’ART (dans le cadre de l’aide à l’expérimentation), Théâtre du Marché aux grains de Bouxwiller, compagnie R/Ô.
Soutenu par la ville de Saint-Étienne, le département de la Loire et l’Opéra de la Ville de Saint-Étienne.
Résidence de création : CDCN Le Pacifique à Grenoble (38), Maison de la culture de Firminy (42), Le Magasin, laboratoire de permanence chorégraphique à Saint-Étienne (42), Espace Nelson Mandela à Clermont-Ferrand (63), La Trame à Saint-Jean-Bonnefonds (42).

Durée : environ 1h15

Tout public à partir de 10 ans

Achetez votre billet en ligne : https://www.helloasso.com/associations/theatre-du-marche-aux-grains/evenements/27-mars-2021-theatre