Danse - Résidences de création - Saison 2019-2020

Résidence : Marika RIZZI et Magali ALBESPY / Se résoudre dans le vide

du 28 octobre au 2 novembre 2019

danse contemporaine

Dans le cadre du C.R.I. Centre de Recherche pour l’Improvisation

Après un passage en fin de saison dernière, Marika RIZZI et Magali ALBESPY reviennent cette année en résidence de recherche au Théâtre Christiane Stroë afin de continuer leur travail sur le projet Se résoudre dans le vide.

L’axe de cette recherche investit deux notions : celle de la pratique, en tant que mise en jeu de principes qui sous-tendent le travail, et celle du soutien en tant que trame continue pour le travail corporel.
Le processus de création laisse ces deux notions se croiser dans un mouvement de questionnement réciproque : maintenir une direction de travail pour en observer l’évolution dans le temps, ainsi que dans les corps, et interroger par la suite la modalité de visibilité qui lui est adéquate. Il s’agit dans ce sens d’inventer les principes qui font de la pièce un lieu d’attention conjointe et partagée avec les spectateurs. L’intention du travail est en effet de trouver les procédés qui permettent de questionner la pratique en temps réel, de chercher le cadre inédit et précis qui lui appartient de façon à pouvoir poursuivre l’exploration aussi en présence du public. Donner à voir les clés de lecture de ce qui se joue pourrait offrir au public l’expérience d’un processus vivant et par ce fait lui permettre indirectement de participer à son résultat.

Crédit photographique : Marika RIZZI