Journal de bord - Saison 2020-2021 - Théâtre du Marché aux Grains

Journal de bord #10

Vendredi 29 janvier 2021.

Comme tout le monde, l’équipe du Théâtre du Marché aux Grains était suspendue cette semaine aux annonces du gouvernement. Pourrons-nous toujours accueillir, comme c’est le cas aujourd’hui, les artistes en résidence ? Les représentations du spectacle de Rémi BRENIERE, PRÉVERT à l’école, qui ont lieu dans les salles de classe du territoire du 8 au 19 février 2021, pourront-elle se tenir ? Le verdict est tombé en fin de semaine. Ces choses-là sont maintenues. Jusqu’à quand ?

Pendant ce temps-là, au théâtre, le trio SIRVENTÉS, Manu THÉRON, Grégory DARGENT, Étienne GRUEL, a permis à l’équipe de s’évader… au Moyen-Âge, au temps des troubadours…

Vidal : « Quelques chants médiévaux en occitan pour finir la semaine avec SIRVENTÉS. De belles émotions. Je mesure la chance que nous avons de pouvoir, chaque vendredi ces dernières semaines, profiter d’une présentation de travail des artistes en résidence à Bouxwiller. Quelques moments d’art et de spectacle, de vie, d’échange qui nous rappellent pourquoi nous travaillons. Je finis cette semaine avec la conviction renforcée qu’au-delà du politique, de l’essentiel ou pas, du financier, l’art et la culture sont des forces de vie plus que jamais salvatrices. »

Cloé : « On met l’accent sur les projets futurs, arrêtés, reportés, en cours ! On projette, on fait et défait ! On attend ! Cette semaine, on accueille le groupe SIRVENTÉS au théâtre, venu tout droit de la cité Phocéenne ! On entend l’accent chantant de Marseille rencontrant l’accent alsacien dans les rues de Bouxwiller ! Une bien jolie rencontre qui remet l’accent sur le sens de notre métier : nous ne sommes que des passeurs. »

Mag : « L’incertitude en point de mire, dans l’attente des prochaines annonces du gouvernement. Un suspens sans suspens. Un pas en avant, deux pas en arrière, et on reprend… Le trio SIRVENTÉS est en résidence cette semaine au théâtre et convie l’équipe à partager, ce vendredi, un temps de répétition. On se laisse happer et surprendre. La musique appelle à tous les voyages même immobiles… et agit comme un pansement… apaisant et revigorant ! Humeur musicale de la semaine : le vent dans tous ses états. »

Sylvie : « À chacun la sienne, de dose, de patience, d’acharnement, d’entêtement, de compréhension, souvent d’incompréhension quand manque à beaucoup celle du bon sens, de patience, d’imagination et en attendant La dose tant promise, pour faire passer le tout, une triple dose de bonne humeur et d’espoir ! »

À la semaine prochaine,

L’équipe du Théâtre du Marché aux Grains

Les autres journaux de bord sont à retrouver ici : http://theaboux.eu/category/journal-de-bord/