Danse - Résidences de création - Saison 2020-2021

Résidence : SPONTE’ – Marika RIZZI / Se résoudre dans le vide

résidence du 10 au 14 mai 2021 dans le cadre du C.R.I. (Centre de Recherche pour l’Improvisation)

danse

SPONTE’ / Marika RIZZI

Marika RIZZI et Magali ALBESPY reviennent en résidence ! Les fruits de leurs travaux devaient initialement être présentés au public lors du Festival Kuckuck prévus les 14 et 15 mai 2021, mais cette présentation et tout le festival sont reportés à septembre !

Se résoudre dans le vide évolue aux marges de l’espace. Éclairés par défaut, par les reflets d’un centre très lumineux, les abords de la scène restent dans la pénombre. Entre apparition et disparition, la danse se laisse entrevoir et découvrir par bribes, parfois elle se donne entièrement à lire, parfois elle se laisse juste appréhender. Deux corps, deux femmes, avancent séparément à la lisière du centre, en le contournant elle jouent avec les profondeurs offertes par le claire-obscur. Elles mesurent également la distance qui les séparent l’une de l’autre pour enfin y céder et faire corps commun. En mettant en exergue le désir de décentrer, de dé-hiérarchiser, de décaler, Se résoudre dans le vide s’intéresse aux divers mouvements de dérive : du regard, du geste, des attentes, poussant l’attention là où elle a moins l’habitude de se rendre.

de et avec : Magali ALBESPY et Marika RIZZI

production : SPONTE’
partenariats : Les Moulins de Paillard, Poncé sur le Loir. Théâtre du Marché aux Grains, Bouxwiller. Le Regard du Cygne, Paris.
avec le soutien : CND Pantin, dans le cadre de la mise à disposition des studios. La Ménagerie de Verre dans le cadre du Studiolab.